Benchmarking PC: tester les performances de son PC


Aujourd’hui, nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir sur le benchmarking de votre PC. Ceci inclura une brève explication de ce que sont les benchmarks, les composants que vous devriez tester dans votre système, et les outils recommandés pour tester ces composants.

Si vous êtes ici pour connaître les performances de votre PC, vous êtes au bon endroit.

Qu’est-ce qu’un Benchmark de PC exactement ?

Si vous n’êtes pas sûr de ce qu’est exactement un benchmark, ce n’est pas grave, car beaucoup de gens ne le savent pas. On peut traduire Benchmark par point de repère ou test de performance en français. Les benchmarks sont utilisés pour évaluer et comparer les performances entre votre système et les millions d’autres systèmes existants.

Pour obtenir un benchmark, les gens utilisent généralement des jeux (benchmarks de jeux) ou des applications spécialisées (benchmarks synthétiques) pour extraire des chiffres de performance, ce qui permet de comparer des composants individuels ou des systèmes complets les uns aux autres.

Les jeux Benchmarks

Le benchmark le plus important que vous obtiendrez est peut-être le benchmark dans un jeu réel. Après tout, vous pouvez avoir les meilleurs benchmarks synthétiques au monde, mais si le pc ne fonctionne pas lorsque le jeu est en cours d’exécution, alors quel est l’intérêt.

Cela signifie qu’il faut exécuter un jeu dans un scénario donné, généralement plus d’une fois, pour trouver un niveau moyen de performance dans ce jeu, sur ce matériel, avec ces paramètres particuliers. La plupart des jeux modernes ont des benchmarks intégrés à exécuter.

Vous les verrez fréquemment dans les tests de CPU et de GPU, ainsi que dans les tests de PC gamer et même dans les tests de jeu individuels. Vous pouvez également être enclin à les exécuter vous-même, mais ce n’est pas le type d’analyse comparative que nous aborderons dans cet article. Au lieu de cela, nous allons parler principalement des Benchmarks synthétiques.

Benchmark synthétique

Les benchmarks synthétiques sont essentiellement des tests de performance informatique. Contrairement aux benchmarks de jeu, les benchmarks synthétiques sont conçus pour servir de point de référence standard, quel que soit le matériel que vous utilisez.

Avec les benchmarks de jeu, certains jeux peuvent mieux fonctionner sur des cartes Nvidia que sur des cartes AMD, par exemple. Toutefois, les repères synthétiques ne refléteront pas ces scénarios aberrants et se concentreront plutôt sur le niveau de performance standard que vous pouvez attendre de votre système.

Si vous voulez avoir une idée de la façon dont votre PC et ses composants fonctionneront en général, c’est ici que ça se passe.

Quels composants dois-je comparer ?

Processeur (CPU)

D’abord et avant tout, vous devriez tester votre CPU. Après tout, on l’appelle bien : Unité centrale de traitement pour une raison.

Bien que de nombreux jeux dépendent principalement du GPU, vous devez quand même vous assurer que votre CPU est à la hauteur avant d’acheter les derniers jeux. De plus, les performances du CPU concernent l’ensemble de votre système, pas seulement les jeux ou la vidéo, comme le fait le GPU. Si votre PC était un corps, considérez votre CPU comme son cerveau, c’est à dire irremplaçable et plus important que toute autre partie du corps.

Carte graphique (GPU)

Ensuite, c’est le GPU qui aura le plus d’impact sur vos performances de jeu… à moins qu’il ne soit engorgé par d’autres composants ou que le jeu ne soit lié au CPU au lieu du GPU.

Le GPU va faire la plupart du travail dans vos jeux et beaucoup de ces applications de benchmarking. S’il y a des instabilités ou des problèmes avec votre GPU, ces benchmarks devraient les exposer tout en vous donnant une idée de vos performances.

Système complet

Enfin, et ce n’est pas le moins important, des benchmarks full system ! Il ne vaut généralement pas la peine d’exécuter des benchmarks de composants individuels pour des composants qui ne sont pas le CPU ou le GPU.

Quoi qu’il en soit, avec des benchmarks full system, vous pouvez également obtenir des informations précises sur votre mémoire et vos disques de stockage.

Avant de procéder à l’analyse comparative

Maintenant, l’exécution d’une application de benchmark est assez simple. Il suffit de l’installer, de l’ouvrir et de la laisser tourner. Cependant, il y a certaines choses que vous voudrez faire avant de commencer à tester votre PC :

  • Fermez tout le reste, y compris les applications d’arrière-plan non essentielles. Vous voulez que vos résultats soient aussi précis que possible, et le maintien des applications en cours d’exécution fera baisser vos scores, en particulier ceux du CPU.
  • Réservez un peu de temps. Alors que la plupart des benchmarks ne devraient pas prendre plus de quelques minutes à exécuter, cela peut être prolongé de 10 à 30 minutes, selon votre système. Avant de commencer à lancer des benchmarks, assurez-vous qu’il n’y a rien d’urgent à lancer sur votre PC, car il sera bloqué pendant le test.
  • Soyez patient. Ne vous attendez pas à un résultat instantané, et ne les interrompez pas si vous voulez d’avoir des résultats cohérents. Cela peut sembler évident, mais la patience fait défaut chez un plus grand nombre de personnes qu’on ne le pense, alors nous le disons encore ici.

Enfin, il convient de mentionner que tous ces benchmarks sont compatibles avec Windows, y compris Windows 10 (et certains sont même compatibles avec les appareils Android et iOS).

Commençons l’analyse comparative !

Benchmark CPU

PassMark (Payant, mais essai gratuit)

Notre premier outil de benchmark CPU est PassMark et il est livré avec une version d’évaluation gratuite de 30 jours. Il offre techniquement un benchmark système complet, mais je le recommande surtout pour sa suite de benchmarking CPU, qui est assez complète. Cela inclut la possibilité de comparer vos performances à celles de systèmes similaires, de « baselines » et plus encore.

Si vous voulez un benchmark CPU fiable et sans faille, PassMark est un choix assez solide. C’est loin d’être le seul…

Geekbench (Payant, mais essai gratuit)

Geekbench est un autre excellent outil de benchmarking CPU. Sa version d’essai offre un bon benchmark.

Comme Geekbench est aussi multiplateforme, vous pouvez même comparer les scores de votre PC avec, disons, les derniers scores de l’iPhone ! Ça ne sert pas à grand-chose, mais c’est plutôt chouette !

CPU-Z

CPU-Z est avant tout une application centrée sur l’obtention de spécifications exactes et d’informations sur les performances de votre CPU. Ce n’est pas exactement une « application de benchmarking » en soi, mais elle peut être utilisée pour déterminer si votre CPU fonctionne comme prévu, et vous pouvez comparer vos résultats à ceux d’autres utilisateurs du même CPU.

Si vous craignez qu’il y ait un problème avec votre CPU, cela peut être une très bonne application à exécuter pour aller au fond du problème.

Benchmark GPU

Unigine Heaven

Bien qu’il s’agisse d’une ancienne référence, elle est toujours la préférée des amateurs pour quelques raisons clés :

  • C’était en fait très en avance sur son temps.
  • C’est plutôt joli.

Unigine Heaven est sorti en 2009, mais ce n’est qu’en 2012, avec la sortie de la série GTX 600, que les GPU capables de l’exécuter correctement avec des presets plus élevés ont commencé à sortir. Il s’agit d’une excellente application de benchmarking à utiliser aussi bien pour les GPU plus anciens que pour les GPU modernes, grâce à sa grande prise en charge des fonctions DirectX 11 et de l’âge, ce qui facilite la comparaison des GPU de différentes époques en termes de performances réelles.

La meilleure partie ? Il est entièrement gratuit. Tandis que quelques fonctions plus avancées (comme l’analyse par image et le bouclage automatique des repères) sont verrouillées à des niveaux supérieurs, les fonctions de base devraient être suffisantes pour la plupart des tests de benchmarking.

Basemark

Si vous voulez un autre test de benchmark gratuit, mais plus… moderne, nous vous recommandons Basemark. Les tests de base pour Vulkan 1.0, Open GL 4.5 et OpenGL ES 3.1 sont prises en charge et les fonctionnalités avec plus d’API graphiques sont à venir dans le futur. En plus d’être disponible pour les PC de bureau, il est également disponible pour les smartphones, les téléviseurs intelligents et même les voitures !

En ce qui concerne les benchmarks, il s’agit d’un nouveau venu sur la scène, et il ne sera probablement pas très utile pour les anciens GPU. Cependant, c’est un excellent moyen de voir comment votre GPU moderne gère les effets graphiques lourds comme la profondeur de champ, l’éclairage avancé, etc.

3DMark

Enfin, et ce n’est certainement pas le moins important, car c’est la norme dans l’industrie : 3DMark. 3DMark est de loin l’une des suites de benchmarking GPU les plus populaires sur le marché grâce à sa grande variété de benchmarks publiés au cours de la dernière décennie. Quand les gens veulent montrer leurs scores de référence, 3DMark est l’une des applications les plus fréquemment utilisées.

Le seul problème, c’est qu’il n’est pas gratuit. Cela dit, 3DMark vaut certainement son prix. Pour l’argent que vous payez, vous obtenez des années d’expériences de benchmarks graphiques pour votre GPU, et une large communauté d’autres consommateurs pour comparer vos résultats.

Benchmark full system

UserBenchmark

Grâce à sa simplicité, sa gratuité, et sa communauté massive de testeurs, UserBenchmark est probablement mon application de benchmark système complète préférée sur le marché. Bien qu’il ne soit pas aussi précis ou exigeant que les benchmarks GPU/CPU par composant, il est très bon pour donner un niveau approximatif de performance pour votre système et ses composants.

Grâce à la grande communauté de personnes qui utilisent également UserBenchmark, vous pourrez voir les performances de votre PC par rapport à celles de PC aux spécifications similaires ou identiques.

En plus des avantages de l’analyse comparative, du partage et de la comparaison, UserBenchmark peut également être utile pour le diagnostic de votre système. Par exemple, si l’un de vos disques commence à tourner plus lentement que la moyenne des disques de marques et de modèles identiques, UserBenchmark s’en apercevra et vous informera si ce composant fonctionne moins bien que prévu.

Novabench

Novabench, une autre solution complète et gratuite de benchmarking full system, est la prochaine étape. C’est un autre de mes favoris. Bien qu’il n’ait pas une communauté aussi importante que UserBenchmark ou les suites de benchmarking premium, il fournit toujours des résultats solides et une interface utilisateur très propre et facile à utiliser.

Une fois que vous avez exécuté le benchmark, vous obtenez un écran de résultats et la possibilité de comparer votre PC à plusieurs autres, y compris des PC « de base » pour différentes gammes de prix et des comparaisons avec d’autres PC de même type que le vôtre.

PCMark 10

Enfin, il y a PCMark 10, qui est un produit haut de gamme. Comme 3DMark, PCMark n’est pas gratuit, mais il offre un point de référence complet pour tous vos composants. Cependant, il n’offre pas vraiment de fonctionnalités supplémentaires par rapport aux autres produits gratuits, et beaucoup de ses tests sont centrés sur la « productivité ».

Honnêtement, PCMark est probablement plus destiné à un usage professionnel qu’à un usage grand public.

Conclusion

Vous savez maintenant comment évaluer votre PC et ses composants les plus importants. Toutes ces applications de benchmarking sont sûres et simples à utiliser. A vous de tester et n’hésitez pas à partager vos résultats dans les commentaires !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *