La PlayStation 5 sera une vraie bête de course


Mike Cerny a récemment parlé de l’architecture principale de la PlayStation 5 de Sony. Rappelant que c’était déjà lui qui avait dévoilé l’architecture interne de la PS4 en 2013. Au programme : SSD ultra-rapide, compatibilité 8K, et ray tracing sur une console, ça laisse présager de belles choses !

La crème actuelle chez Sony, c’est la PlayStation 4 Pro, qui est une machine assez bestiale en soi, surtout si on la compare à la PlayStation 4. Mais Sony sait qu’il doit vraiment monter en gamme pour la nouvelle console, et les premiers détails qu’il a partagés avec Wired devraient suffire à exciter tout joueur de console.

Les spécifications impressionnantes de la PS5

Tout d’abord, elle va être équipée de la troisième génération de la puce Ryzen d’AMD, qui est rapidement devenue une puce incontournable pour beaucoup de joueurs de PC grâce à son prix bas et ses performances relativement bonnes.

Il s’agira d’une version personnalisée de la famille Navi de Radeon, ce qui signifie un détail important : elle prendra en charge le ray-tracing. C’est quelque chose qu’aucune console auparavant — et soyons honnêtes, beaucoup de PC — n’ont pas été capable de faire.

Tout en restant dans la lignée des spécifications bestiales, Cerny a parlé des temps de chargement et des supports de stockage. Dans les consoles PlayStation de la génération actuelle (jusqu’à la PS4 Pro incluse), les temps de chargement peuvent prendre du temps. Cela est dû en grande partie aux supports de stockage que l’on trouve à l’intérieur des consoles — comme c’est le cas avec les PC, c’est souvent le goulot d’étranglement de la bonne performance. Mais avec la console à venir, il semble que Sony est conçu son propre SSD.

Selon M. Cerny, la console sera dotée d’un disque dur qui « possède une bande passante brute supérieure à celle de tout SSD disponible sur PC ». C’est assez révélateur en soi.

Des temps de chargement impressionnants grâce à un SSD maison

Pour démontrer ses performances monstrueuses, il a chargé Spider-Man, un titre exclusif PlayStation, sur une PS4 Pro. Ça a pris 15 secondes. Il a ensuite chargé le même jeu sur une console prototype et ça a pris 0,8 seconde. WTF?!

Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg, apparemment. Elle offrirait également une expérience audio considérablement améliorée grâce à l’audio 3D. Cela devrait aider à créer une expérience audio plus immersive pour les joueurs.

Est-ce que la Playstation 5 sera rétrocompatible ?

Enfin, Cerny a souligné une autre caractéristique intéressante (et peut-être inquiétante) : la rétrocompatibilité. On dit depuis longtemps que le Ps5 serait rétrocompatible avec les anciennes consoles — peut-être même avec la PS2 — mais l’article sur Wired suggère qu’elle prendrait uniquement en charge les jeux PS4.

Pour les autres questions sur le prix et la disponibilité de la PS5, le seul élément est que nous ne devrions pas la voir sortir en 2019. Cette réponse me satisfait, car vu l’état de mes comptes, mon banquier n’aurait vraiment pas été content ! Surtout qu’un autre rapport table sur un prix de 499 € à sa sortie, ce qui parait cohérent.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *