Les 5 inventions de Nintendo qui ont marqué l’histoire

Créée en 1889 à Kyoto, Nintendo était une petite fabrique familiale de cartes à jouer. Au début des années 70, la firme de Kyoto se met à fabriquer les premiers jeux électroniques.

Confrontée, dès le départ, à une forte concurrence, Nintendo tire son épingle du jeu en misant sur l’innovation notamment grâce à deux de ses employés : G. Yokoi, un ingénieur et S. Miyamoto, un dessinateur industriel. Ils vont transformer l’entreprise familiale en multinationale tout puissante et révolutionner l’industrie du jeu vidéo.

Voici une image qui illustre bien l’évolution des consoles Nintendo :

Nintendo evolution consoles

La Game and Watch

La société lance, en 1980, la première console portative, la « Game and Watch », mise au point par Gunpei Yokoi.
En voyant un homme d’affaires dans un train jouer avec sa calculette, il a eu l’idée de faire des jeux pour les adultes avec ce type d’écran.

Mais à la place des chiffres, l’écran affiche des personnages. Et quand on appuie sur les boutons, ça fait déplacer les personnages, on a une animation.

Il invente un jouet destiné aux adultes, notamment aux hommes d’affaires, une console qui rentrait dans la poche de la chemise. Les enfants s’en sont emparés et ça s’est vendu à 40 millions d’exemplaires.

L’invention de la croix directionnelle

Saviez-vous que la croix directionnelle a été inventée par Nintendo et plus exactement Gunpei Yokoi ? C’est l’une des inventions les plus géniales de Gunpei Yokoi, elle est utilisée dès 1982. A l’origine, on n’avait que des joysticks. Gunpei Yokoi a eu l’idée de miniaturiser tout ça et ce sera réutilisé pendant plus de 30 ans, jusqu’à l’apparition des écrans tactiles.

Télécommande, manette de jeux, … tous les objets du quotidien reprendront cette croix directionnelle.

La Nes

En 1983, Nintendo lance une nouvelle console domestique : la Nes. Son succès relance le marché mondial du jeu vidéo. Le premier jeu qui équipe cette nouvelle console est Mario, mis au point par G.Yokoi, un ingénieur, et S.Miyamoto, un dessinateur industriel.

Dès la fin des années 80, Mario devient la mascotte de Nintendo. La firme de Kyoto met en avant la figure rassurante du petit plombier moustachu à travers des produits dérivés ou des publicités. Mario devient la première icône de la jeune histoire du jeu vidéo, à l’image de Mickey pour Disney, dont le succès fascine les dirigeants de Nintendo.

La Game Boy

En 1989, Gunpei Yokoi et Nintendo frappent encore un grand coup en lançant la « Game Boy« , la console portable nouvelle génération.
Bon marché et consommant peu de piles, la « Game Boy » va démultiplier la pratique du jeu vidéo chez les jeunes.
Malgré la concurrence de la « Game Gear » de Sega, supérieure technologiquement, la « Game Boy » domine le marché. Il s’en vendra 118 millions d’exemplaires à travers le monde.

La Wii

De même, la Wii, née en 2006, qui détecte et interprète les mouvements du joueur, permet à Nintendo de battre tous les records de vente avec « Wii Sport », vendu à plus de 82 millions d’exemplaires.

De la Super NES à la Wii en passant par la Game Boy, Nintendo a vendu plus de 700 millions de consoles et plus de 4,4 milliards de jeux vidéo. Elle a créé quelques-unes des plus grandes icônes du secteur telles que Mario, Donkey Kong, Pokémon et Zelda. La Nintendo Switch sorti en mars 2017, devrait battre tous les records !

Partagez cet article :
Share on Google+0Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Tumblr0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *